samedi 8 juin 2013

Greening - la maison


Les dernières petites modifs écolo de l'année:

1. Remplacer les beurk plastiques sacs de légumes par les sacs en toiles, légers et lavables. Ca surprend toujours les caissières mais comme l'étiquette colle dessus, elles sont plutôt épatées. En tout cas ça permet le début de conversations intéressantes en caisse.


2. Exit le sopalin. Un an qu'on s'en sort avec les petites lingettes blanches ci-dessus. Bon, les serviettes de table en tissu ont pris un coup de moche mais c'est pas grave. Très rarement on se sert d'un peu de tissue paper - genre pour ramasser du gecko mort tu vois.

 
 
 3. Le bees wrap! Une petite merveille. On s'en sert depuis peu. Ca remplace l'alu ou le cling film. Se sont des feuilles de tissu trempées dans de la cire d'abeille avec un peu d'huile essentielle de pin. Ca se chauffe dans les main et ça prend la forme que l'on veut pour couvrir un bol, emballer un morceau de fromage ou de concombre. Il existe des feuilles plus grandes pour le pain. Ca se lave très bien avec une éponge à l'eau+savon, et ça se sèche très vite au vent. On aime! http://www.beeswrap.com/


 4. Le petit panier d'à côté des toilettes de maman. Pour les petits pipis il y a les lingettes. En dehors de Bibi et ma petite dernière tout le monde trouve ça beurk. Eleonore a bien compris que c'était doux et préfère largement sa lingette au PQ. Monsieur G trouve ça immonde. Bon, no comment. Pour les lunes, les serviettes hygiéniques lavables sont toujours efficace, surtout quand je suis à la maison et la nuit. Doux et comfortable. 



5. Le shampooing solide de chez Lush. Même s'il contient encore du SLS, j'aime le fait que je ne jette pas une enième bouteille en plastique à la poubelle. Et ça sent divinement bon. Un petit faible pour le Karma Komba.




6. Toujours et encore mes sacs en toile. Un vieux gros sac en lin Muji d'il y a trois ans et qui me suit fidèlement et ce petit dernier de chez Gontran.

7. Mon Vitamix - rien à dire. Efficace, bon pour la santé, il sert à faire des jus, moudre les graines/noix, hâcher des légumes, faire des dips... Pas encore essayé la glace mais cela ne va pas tarder!




8. Des nouveaux compléments découvert récemment. Depuis que le mycoplasme m'a achevé je cherchais à booster mon immunité déjà en berne. Avec le Maca et le Vitaminerals quotidien dans mon Jamu (recette balinaise à base de curcuma fraîs+kalamansi) je retrouve à peu près la forme. Je suis aussi fan de Gaia herbs. Mon herboristerie pour toute la famille pour soigner rhumes, baisse d'energie, toux, problèmes hormonaux. Se sont des teintures mères en gélules donc pas de problème de digestion. Moins cher sur Iherbs.com (livraison rapide et fdp très raisonnable). A ça je rajoute un ptit Chia pudding tous les matins, excellent pour la santé, plein d'omégas 3 et de calcium.




9. Le spirulli/spiralizer - à force de fréquenter les raw foodies à Bali, j'ai craqué pour ce gadget parce que j'étais trop en manque de pâtes (mode gluten free). Cette petite machine qui s'opère à l'huile de coude permet de faire des spaghettis ou fettucine de n'importe quel légume (ici courgette). Un peu de pesto ou sauce tomate et hop! Rapide et délicieux!


 Tout cela n'empêche pas nos chères petites contradictions. Ma salle de bain ressemble toujours à ça:
Eh ouais. Très peu de décroissance comme vous le voyez - mais je me soigne.

On jette toujours trop de nourriture, j'achète toujours trop de revues (refusant de passer à l'ipad - mais est ce un mieux?) et pléthore de livres (que j'avoue je ne lis pas toujours) sans parler des nombreux voyages en avion qui crèvent mon empreinte carbone. Comme disais une copine "tu peux nettoyer ton carrelage au vinaigre et bicarbonate et faire un voyage en avion et voilà 15 ans d'effort quotidien fichu en l'air". Je n'ai pas l'impression de me donner bonne conscience par des gestes quotidiens comme ceux-ci mais de modifier mon comportement de consommateur pour de bon - en esperant que les 4 zouzous en retiennent quelque chose (cela dit j'ai pas beaucoup de succès et je passe en permanence pour l'ecolo-chieuse-qui-mange-que-des-graines)




Heureusement que leur père est un homme décroissant qui use jusqu'à la moelle ses t-shirts, qui ne s'achète jamais rien (ben non j'ai mon Kindle) et qui râle à chaque fois qu'on jette un truc. Entre les deux je me dis que peut être on arrivera à faire des petits guerilleros des pots de confiture bonnemaman recyclés. Adios amigos et bon weekend!


10 commentaires:

aurore a dit…

L'essentiel c'est que chacun fasse sa "part du colibri" non ? Bravo !! et j'hesitais a acheter un Vitamix, tu as l'air convaincue...et jamais entendu parler des Bee Wraps, c'est sympa, j'adore !

Anonyme a dit…

Les sacs en plastique c'est ce qui m'a vraiment choqué à Singap. J'y ai juste passé une semaine mais la pollution de la mer par ces sacs sont une vrai calamité. J'espère que quand nous aurons emménagés à Singap, nous arriverons à conserver quelques réflexes acquis en France au cours de ces 20 dernières années. :-)
Valérie

Celine R a dit…

prochaine étape, les faire soi-meme: http://www.theartofdoingstuff.com/beeswax-fabric-food-wrap/
OK, j'ai lu l'article, trouve ca super interessant mais treeees loin de le faire.
et sans rire, les sac en toile a la caisse du supermarche a Singap, je reve!!!

Beginners in Asia a dit…

Chaque petite fourmi apporte sa brindille à l'édifice... Pas facile cependant à Singapour ne serait-ce que du point de vue du recyclage, geste parmi les plus faciles à accomplir... PS : quel plaisir de te relire !

DoulaCaro a dit…

coucou Sandra,
Moi aussi je passe pour l'écolo-chieuse, j'ai moins avancé que toi pourtant... même si j'envisage de fabriquer mes cosmétiques. Tiens cette semaine j'ai fabriqué mon adoucissant (2 ans que j'en n'achetais plus)! Et mon zom s'achète peu de choses, tout en accumulant plein de vieilleries.. Ils s'entendront bien ;-)..

Marie-Pierre a dit…

Bonjour,

C'est super comme article. Très bonne idée les sacs. C'est de la toile très fine. Est-ce que tu as trouvé ça sur Singapour ? Si oui, où est-ce (je viens d'arriver, donc pas trop de repères encore).
Merci

Bonne journée,

Marie-Pierre

Anne a dit…

Enfin te revoilà ! Tu nous manquais un peu, je dois dire ...

Le coup des sacs de légumes en toile, ça m'intéresse (vu aussi chez No Impact man). Tu trouves ça où ?

Le sopalin, idem, c'est là où je passe pour la chieuse: les invités qui cherchent le sop chez moi et ouvrent des yeux de bille quand je dis que non, j'ai 3 enfants, mais je vis très bien sans sopalin ! (mais qui emmerde les gens de passage qui eux, en veulent !). Les cafards morts, on les rammasse même pas: hop un coup de balayette et à la poubelle !

Bon, je suis pas prête à laisser tomber le PQ, mais la cup' et les serviettes menstruelles lavables, j'adore.
Suis toujours résistante aux appareils ménagers: on m'a offert un rice cooker dernièrement et je connais sa destinée, à celui-ci.

Et sinon, quid des vers de terre ? Tu vois, je t'ai prise au mot: me voici avec un vermicomposteur dans la buanderie. Zéro nuisance, et plus aucun déchet organique végétal dans ma poubelle ! Tu t'y mets quand ???
http://lemetterre.canalblog.com/tag/vermicomposteur

Sandra Versele a dit…

Merci pour tous vos commentaires! Depuis trois jours on a rajouter la chasse a l'huile de palme sur la list of "must do"... on a pas terminé. Petits pas en effet!!

Sandra Versele a dit…

Les sacs nous les avons trouvé lors de nos vacances à Cairns dans un magasin bio - tout soldé genre 5$ pour 10. Sinon on les trouve sur des sites style reuseit. Anne pas encore au composteur vu que nous n'avons pas de balcon ni aire "derrière" ou mettre un machin comme ça...

Laurence Genève a dit…

Quel plaisir de te lire!! Un super post qui donne plein de bonnes idées. Bises